steve[at]savoie-coach-sportif.fr
+33(0)6.38.04.41.27

 

  • INTRO

    .

    Refuge rustique isolé et perché
    Panorama vue Rhône et Mont Blanc
    Location exclusive adaptée de 1 à 10 personnes
    Gestion libre : prévoir drap, eau, nourriture et faire le ménage
    Lits confortables
    Poêle avec bois fourni
    Gazinière, four, ustensiles de cuisine et couverts
    Sans électricité sauf lumière
    Eau pluviale récupérée non potable en jerrycan
    Douche extérieure type camping
    Toilette sèche

    Accès à pied sur chemin balisé depuis le parking hiver à Etranginaz à 1 km (200 m dénivelé environ 1/2 h) ou depuis la gare de train SNCF à 6 km (350 m dénivelé environ 1 h 30)

    Accès voiture (4X4 ou voiture pas trop basse) possible mais attention : 1 km de chemin de montagne caillouteux non balisé. Non déneigé en hiver
    Épicerie, vignoble à 3 km
    Seyssel Haute Savoie à 6 km

     

    accueil refuge Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

     

  • PHOTOS

    .

    Refuge premier plan Eco refuge / Haut Rhône TourismeIntérieurpartie1 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

     

    Lits panoramique partie 1 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Les deux lits doubles sur mezzanine accessible par une petite échelle meunière de la partie 1

     

    20140524 122104 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Le balcon terrasse de la partie 1, accessible aussi depuis la partie 2 par un passage sur le côté. Adapté pour 6 personnes maximum.

    Rhone Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Vue panoramique depuis la terrasse de la partie 2 sur le Haut Rhône, la Haute Savoie et le Haut Jura.

    Refuge côté nord est Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Vue du refuge depuis la grande terrasse en contre bas du refuge qui peut servir pour jouer, mettre des tentes ou pour accueillir une tonnelle.

    Partie 2 en bas 2 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Pièce de la partie 2 adapté pour 10 personnes.

    Partie 2 bas 3 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Pièce de la partie 2 aménagé dans l’ancienne étable. Le sol est en pierre.

     

    Lit partie 2 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    L’étage de la partie 2 accessible par un escalier. L’aménagement a changé. La partie du milieu accueille deux lits simples sur mezzanine accessibles par une petite échelle. Elle divise deux coins lits . Un avec deux lits doubles et un avec quatre lits simples.

     

     

    Montblanc porte Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Vue sur le Mont Blanc depuis la partie 1 du refuge.

    Tables extérieurs 2 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    La terrasse de la partie 2 avec deux tables et un coin feu. La vue est panoramique car c’est la partie la plus haute et dégagée. Accessible aussi depuis la partie 1 par un passage sur le côté. Adapté pour 10, mais peut être utilisé pour 16 si on installe d’autres tables.

    20150309 151149 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Les toilettes sèches.

    Douche 2 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    La douche type cabine de camping de chez décathlon avec le nouveau système de poche d’eau sous pression et indicateur de température. Adapté sauf en hiver.

    20150412 072204 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

  • VIDEO

    .

  • Articles de presse

    Le 9/08/2017  Catherine Frammery journaliste au Temps Magazine

    Dans le Haut-Rhône, loin de mon téléphone

    Vivre éloignée de son smartphone, est-ce possible? souhaitable? Et faut-il encourager les autres humains à essayer?

    Il faudrait me payer pour faire ceci ou cela, dit souvent ma mère – aller voir un film en 3D, manger des grillons. Eh bien moi aussi, il faudrait me payer pour abandonner mon smartphone. Mes photos, mes rendez-vous, mes nouvelles, mes courriels, mes proches, ma musique, mon GPS, ma santé, mes comptes, mes voyages. Mon doudou. Je lui consacre plusieurs heures par jour. C’est ma ligne de vie, mon encyclopédie, ma mémoire qui flanche un peu moins. Bien sûr, j’ai un abonnement 4G illimité. Mais cette semaine, je suis chargée de me déconnecter. Perspective plutôt terrifiante, mais sans échappatoire. Le travail, c’est sacré, dit aussi ma mère.

    L’Office du tourisme suisse nous l’a confirmé: débrancher en Suisse romande relève surtout du volontariat, le réseau est presque partout, et l’on trouve très peu d’établissements proposant de véritables expériences de désintoxication digitale avec yoga, massages, cures de magnésium et coaching collectif pour s’encourager et tenir le coup. La France a inscrit le droit à la déconnexion numérique dans une loi. Alors direction le Haut-Rhône, à 50 minutes au sud-ouest de Genève, dans un endroit retiré du monde, pour diminuer les tentations.

    L’éco-refuge Montailloux de Bise, dans la commune d’Etranginaz: sur AirBnB, les seuls toponymes font rêver. Une ancienne grange d’alpage soigneusement retapée depuis vingt ans sans eau courante, sans électricité, mais avec toilettes sèches et chemin de cailloux périlleux pour y arriver: l’endroit semblait idéal pour abandonner ma laisse numérique. Quand on est occupé à chercher sa lampe frontale pour monter pieds nus une échelle de meunier, on devrait physiquement avoir moins le temps et l’envie d’aller traîner sur Twitter. A peine arrivée, j’éteins donc tout – et c’est si simple. Rien ne se passe! Je regrette de ne pas pouvoir photographier l’événement. Car bien sûr, je n’ai plus d’appareil photo.

    Le site est très beau. Bordé de forêts, le Rhône vert turquoise paresse à quelques centaines de mètres devant le chalet avec, très loin derrière, le Mont-Blanc en majesté. Mère nature, cette merveilleuse artiste. Calme profond et douche solaire en plein air. Douceur instantanée de changer de rythme, de regoûter l’herbe tiède sous les pieds, d’être parfaitement égoïste. Sur le balcon j’ouvre mon gros livre, je prépare du thé – le refuge a le gaz, tout de même.

    Pendant quelques heures, c’est le paradis, celui dont on rêve tous les week-ends. Un paradis fait de silence et d’une seule activité à la fois, un luxe inouï. Lecture, marche, contemplation. Quand la nuit tombe, les bruits de la forêt montent, on devine quelques rongeurs non loin qui font crisser l’herbe. Les pierres du chalet ont chauffé dans la journée, il fait douillet à l’intérieur: misère de notre course à la montre urbaine, qui nous fait oublier le bonheur d’être en vie.

    Vie augmentée

    Il reste que j’aime connaître mon environnement. Aiguille verte, pointe percée, est-ce bien vous? Et vous, plantes légères, arbustes parfumés, quel est votre nom? Doucement, mes applications commencent à me manquer. L’éclipse de lune, c’est bien ce soir? Ce plafonnier solaire, combien de temps peut-il tenir? Et ce coin feu de camp à faire rêver tous les anciens lecteurs de Davy Crockett, comment faudrait-il procéder pour réussir à l’allumer?

    Bien sûr, j’aimerais avoir de bonnes nouvelles de mes proches. Mais bizarrement, je me rends compte que c’est ma réalité augmentée qui me manque le plus. Je voudrais savoir quand a été réalisé le film tiré de mon livre, où coule le Rhône après ce barrage, ce qui s’est passé près du chalet qui a provoqué ces éboulis. Un flot de questions sans réponses.

    On a perdu l’habitude de patienter, pourtant je dois attendre. Alors j’attends. Et je m’endors. Au réveil, il est midi. La forêt, le Mont-Blanc, le Rhône, rien n’a bougé. Et je réalise que ces questions sont de peu d’importance, qu’elles aussi peuvent attendre, et volent tant de temps au temps qui passe. L’éparpillement est la véritable menace. Le smartphone n’en est que sa forme physique.

    Lâcher prise, lâcher la prise, lâcher l’emprise: un week-end en pleine nature ne suffit bien sûr pas. Mais il est étonnant de constater combien passer quelques heures centrées sur une seule activité ici et maintenant redonne du souffle et de la vision. Bonne nouvelle: la prochaine fois, j’emmène ma famille.

  • LIVRE D’OR

    Le 18 juin 2016, Sandrine avec 3 amis de Montbéliard (25)

    Très bonne semaine, bien profité du charme du refuge et du calme reposant de l’endroit. Tous le monde était content c est bien pour cela qu’on est resté un jour de plus ! Sinon malgré le temps que nous avons eu, nous avons découvert les produits du terroir grâce à la petite supérette de Gigniez, qui a d excellent fromage et charcuterie de la région. Nous avons aussi fait le tour des caves de dégustation de la région de Seyssel. Nous sommes allé aussi au Semnoz près d Annecy faire de la luge d’été et voir une des plus belles vues d Europe au sommet. En ce qui concerne l intérieur, l aménagement décoration, tout est assez pratique a notre goût et toujours aussi agréable.

    Le 5 juin 2016, Gilda venue seule de Paris.
    Le gîte est très serein et effectivement tout y est! Même s’il est tout petit et très modeste… C’est justement ce qu’on aime, je n’aurai pas pu rêver mieux! C’est exactement ce qu’on attend quand on vient chercher du dépaysement, un pause pour se mettre au vert et s’imprégner de tout ce que la nature peut offrir.
    Les paysages sont magnifiques, et du balcon, le ciel paraît à portée de main. J’ai tout vu, du ciel bleu azur au ciel noir orageux, en passant par un ciel brumeux qui descendait jusque dans la vallée…
    J’ai manqué de temps pour profiter des activités sportives, mais je reviendrai et là, randonnées et autres « sports natures » seront au rendez-vous!
    J’ai une pensée pour les villageois des alentours très accueillants, chaleureux et souriants. Merci à eux, ça fait du bien!
    À très bientôt,
    Et merci encore pour ce petit coin de paradis.

    Le 28 mai 2016 Famille de Seyssel, Lyon et Genève.
    Notre séjour s’est bien passé mais on a été chassés par la pluie le dimanche après le petit-déj….
    On a fait la balade de la Dorche le samedi après-midi, et on s’apprêtait à faire le Gollet du loup !

    Le 22 mai 2016, Danièle de Cormoranche sur Saône (01)
    Nous étions 11 la première nuit et 13 la seconde , nous avons pu profiter des 2 tables de dehors pour
    le petit déjeuner et le soir autour du feu !!
    Nous avons pu admirer tout au long du séjour du magnifique panorama
    Tous mes amis ont vraiment apprécié la vue et le gîte  » rustique  » ,
    Nous sommes allés à la fontaine les 2 matins pour se rafraîchir !
    parcours le samedi de 15 kms  » cascade de l’oeilloux  » et retour par ce beau sentier féerique après GIGNIEZ
    Le Dimanche ; parcours de 12 kms à travers bois toujours en partant du refuge , ;
    les âges ? des personnes de 1954 à 1970 !!
    5 couples et 3 célibataires ; 5 hommes et 8 femmes ! ( Habitants de l’Ain , de la Saône et Loire , de l’Isère et du Rhône )
    Gîte super que nous recommanderons !!
    Merci encore

    Le 15 mai 2016, Nicolas de Paris.
    Superbe !
    Au plaisir …

    Le 17 avril 2016 Timothé d’Annecy (74)
    Votre refuge a du charme, la vue est agréable et l’état d’esprit est intéressant. Nous avons dormi dans la partie la plus petite,
    l’isolation avec l’autre partie est bonne, les matelas sont confortables.
    Votre site internet et votre notice sont précis, on sait ce qu’on va trouver dans le refuge.
    Les jeunes ont beaucoup apprécié le lieu pour faire la fête sans déranger le voisinage, puis dormir sur place.
    Le lieu est idéal aussi pour profiter de l’environnement, des bois, faire un feu, manger dehors…
    La partie couverte est intéressante quand le temps se gâte !

    Le 2 avril 2016 Guillaume de Rumilly (74)
    Superbe week-end, spot nature et refuge au top, balades entre primevères et jonquilles, pommes de terre sur le poêle le soir, guitare autour d’un feu de camp…
    On reviendra c’est sûr!

    Le 20 mars 2016 Séverine de Chenex (74)
    C’était un super week end pour nous, beau temps, juste un peu froid sur la rando du dimanche mais vraiment top.
    Nous avons fait 3h de randonnée, le samedi et un peu moins le dimanche pour ne pas dégoutter le petit âgé de 6 ans (seul enfant car l’autre était malade…)
    Tout le monde a bien apprécié !
    Merci à vous pour votre confiance, je n’ai pas facebook mais je n’hésiterai pas à parler du refuge autour de moi !!!

    Le 5 mars 2016 Pauline de Lyon (69)
    Le week end fut très plaisant, on s’est senti bien à l’aise dans ce beau refuge. La météo était au flocon, on c’est promené autour les deux jours, au gré de la forêt, des fontaines . On a beaucoup joué au chaud, on avait pléthore de jeux de société. On s’est cuisiné une bonne fondue.
    On était 6 vendredi soir et 8 samedi soir.
    Rien à redire franchement, c’était top!

    Le 21/02/2016 Xavier d’Annemasse (74)
    Merci. Beau lieu, parfait pour un jeûne.

    Le 14/02/2016 Olivier de Grenoble (38)
    Super week end d anniversaire de Louise ! Bel endroit, refuge magique! Sensation de bien être et confort étaient au rendez vous.
    Merci Steve Lergès et le Refuge du Montailloux!

    Le 3/01/2016 Clarisse de Vesoul (70)
    Le séjour s’ est très bien passé, malgré un temps un peu maussade et un petit souci sur notre voiture. Nous reviendrons ce printemps, c’ est vraiment un endroit très agréable où l’ on prend le temps de vivre, d’ échanger. Nous sommes ravis d’ avoir découvert votre refuge. Nous avons même aperçu quelques minutes le Mont-blanc, juste pour finir de nous convaincre de revenir! Les enfants aussi ont été sensibles à ce cadre avec des paysages qu’ ils n’avaient jamais vu et des balades très agréables en prenant tout son temps puisque là-haut le temps s’ arrête. C’ est un lieu propice pour se ressourcer, et pour faire le point sur nos vies, nos choix….et juste profiter du temps présent avec les siens! Merci pour ce partage.

    Le 6/09/2015 Bérengère de Jons (69)
    Un grand Merci Steve pour ce moment de détente en pleine nature (mais en bonne compagnie avec mes copines moutons !!!). Félicitation pour ce havre de paix. A bientôt.

    17/08/2015 Famille Duhil
    Nous avons découvert ce petit coin de paradis par hasard. Jeunes parents de 3 enfants de 13, 10 et 7 ans, nous avions quelques appréhensions face à la rusticité du refuge. Finalement presque 2 mois après, nos enfants en parlent encore et réclament pour y revenir !!! Nous avons apprécié : ce refuge  » seuls au monde  » et hors du temps, le cadre magnifique (300% nature), la richesse des sites à visiter autour, la proximité avec les animaux sauvages, les randonnées, les couchers du soleil, les feux le soir pour nos soirées fromages et chamallows, la beauté du refuge, le propriétaire très accueillant…. Mais aussi la forêt où les enfants ont joué et construit une cabane….. bref ce fut une vraie cure de  » désintox  » pour tous. Seul bémol : Montailloux tu es trop loin de chez nous !!!! Un grand merci Steve !!! Les bretons.

    27/07/2015 Dorine de Lallaing (59)
    Un refuge hors du temps et du stress ambiant de la vie quotidienne, une vue magnifique, différente chaque matin et chaque soir selon le temps. Un endroit dans lequel on se sent vraiment bien,en pleine nature, c’est la redécouverte de celle ci,le soir il suffit de tendre l’oreille pour entendre tout types d’animaux, la musique la plus agréable qui soit… Une belle région avec des randonnées a couper le souffle, des paysages grandioses! possibilité de faire de longues randonnées sans croiser personne a part quelques chevaux. Un endroit parfait pour se ressourcer a 100%. Une adresse a garder.

    13/06/2015 Virgile de Fesches le Chatel (25)
    Ce lieu est toujours aussi agréable, on ne sans lasse pas.

    15/05/2015 Matthieu de Crolles (38)
    Je vous écrit pour vous remercier pour la location de ce magnifique refuge en pleine nature. Le weekend s’est extrêmement bien passé, les photos du lieu ne mentaient pas, le cadre était vraiment exceptionnel !
    Les invités étaient ravis, vos explications très claires et le lieu à la hauteur.

    5/04/2015 Mattéo de Lyon (69)
    Nous sommes arrivés depuis Lyon à la gare de Seyssel/Corbonod après une heure de train, et des paysages déjà majestueux. Pour parvenir au refuge nous avons empruntez cette petite route qui longe le Rhône, et qui d’un coup grimpe, plus loin, sur ce qui sera le mont du refuge. Sur cette route se trouve une magnifique cascade à deux pas du hameau d’Eilloux. En 1h30 nous sommes arrivés au refuge sans trop forcer. Nous avons fait de belles randos accessibles à tous depuis le chalet pendant ce week end prolongé de Pâques. En sommes venir en train puis à pied au refuge est tout à fait possible, voir même agréable.

    27/03/2015 Florent de Joyeux (01)
    Notre week end s’est très bien passé. On a bien profité.
    J’ ai trouvé le refuge un peu au hasard en cherchant des refuges dans l’Ain. En tout cas encore merci pour votre accueil et votre confiance. Beau travail, très joli refuge. Sûrement à une prochaine fois. Nous reviendrons…

    14/02/2015 Mariette de Bourgouin Jallieu (38)
    En bref, on a pris la direction du Grand Colombier, le sommet du coin, jusqu’à trouver des étendues de neige que nos seuls pas ont dérangé. Votre gîte et son côté bucolique sont parfaits pour une cure de jouvence : à consommer sans modération !

    13/12/2015 Croc’Bauges (73)
    Merci pour ce bon moment. Le lieu est très agréable. Merci pour la confiance. A bientôt peut être.

    15/11/2014 Céline de St Romains de Jalionas (38)
    Votre refuge est vraiment très agréable : on a l’impression d’être seul au monde ! Merci encore.

    25/10/2014 Samuel de Lyon (69)
    Notre séjour c’est dérouler à merveille, nous avons apprécier le calme, l’ambiance du bâtiment, les tables extérieures, …

  • DESCRIPTION

    Grange d’alpages traditionnelle et écologique en pierre, isolée en montagne (photo en haut à gauche).

    Panorama magnifique sur les Monts du Hauts Jura et le défilé de Fort l’écluse (photo en haut à droite), la vallée du Haut Rhône (photo en bas à droite),  et les sommets enneigés des Aravis et du Mont Blanc (photo en bas à gauche). 

    Environnement préservé, riche d’un patrimoine naturel et culturel.

    Idéal en amoureux, seul, en famille ou entre amis, il peut servir pour une étape d’un week-end ou un séjour d’une semaine. Convient aussi pour les soirées privées, anniversaires, …

    Classé « refuge de montagne » et déclaré « Meublé tourisme en Mairie », il se loue sur réservation comme un gite en gestion libre. Il est divisé en deux parties par un mur en pierre de 50 cm. Vous pouvez utiliser une ou les deux parties. Aucune autre réservation n’est acceptée pendant votre séjour.

    Côté Milans royal du refuge : 2 couchages et un clic clac.

    Une pièce avec une table, 6 chaises/tabourets, un clic clac, un poêle à bois, un gaz deux feux, deux placards avec couverts et casseroles. Une mezzanine accessible par une petite échelle meunière avec deux matelas simples côte à côte au sol.

    Une table extérieure (plateau sur tréteaux) sur le balcon terrasse en bois. Trois chiliennes pour se reposer.

    Côté Chamois du refuge : 6 couchages + 4 lits d’appoints pour l’hiver.

    Un rez de chaussée composé d’un espace avec une grande table, deux bancs et des chaises. Un poêle à bois et un espace avec un placard avec couverts et des casseroles, une gazinière avec quatre feux et un four.

    Un étage avec un espace avec un lit double, un autre espace avec un lit double et deux matelas simples sur mezzanine accessible par une petite échelle meunière. Deux grandes tables extérieures de 6/8 personnes chacune. 6 chiliennes pour se reposer.

    Grand plateforme terrasse en contre bas du refuge pour jouer, installer une tonnelle. Les prés autour du refuge peuvent être utiliser, des brebis y séjournent de mai à octobre … une seule partie est assez plate, le reste est en pente.

    Activités:
    Balades, randonnées pédestres, VTT à partir du refuge (Cartes IGN, topos et informations touristiques) à disposition. Proche de belles rivières pour la pèche et cascades (Eilloux, Pain de sucre).
    Un sentier plat à flan de colline accessible à tous conduit à une jolie fontaine.

    .

  • VOTRE HÔTE

    steve facebook Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Bonjour, je m’appelle Steve Lergès, j’ai 43 ans, père de 2 enfants, j’habite à Conjux en Savoie, au bord du Lac du Bourget.

    En 1995 à l’âge de 20 ans, j’ai entrepris de rénover cette grange d’alpage au dessus de Seyssel sur Rhône, quasiment en ruine. Elle fut progressivement abandonnée après la seconde guerre mondiale et l’avènement de l’agriculture moderne.

    C’est avec un petit budget non issu de subvention et avec l’aide de personnes sensibles au projet; famille, amis, que ce patrimoine a pu être sauvé.

    L’idée était d’utiliser des matériaux soit trouvés sur place, soit recyclés, soit écologiques. On appelle cela de l’éco construction.

    C’est avec grand plaisir que je vous accueille dans cette cabane perchée au dessus de la vallée du Haut Rhône. Grâce à vous ce petit patrimoine est vivant et je peux entretenir d’une manière écologique les prairies et sauver une partie de la forêt de l’exploitation parfois non durable.

    Natif d’ Aix les Bains, je suis un enfant du Pays de Seyssel sur Rhône au carrefour de l’Ain, la Haute Savoie et la Savoie.

    Amoureux de la région, j’ai passé mon enfance à parcourir le moindre sentier du massif du Grand Colombier été comme hiver, puis j’ai exploré d’autres montagnes  en France, puis à l’étranger. Mon plus haut sommet gravi se trouve à plus de 6000 m d’altitude en Bolivie.

    Naturellement je me suis orienté professionnellement vers le sport. Je suis à mon compte, je gère le refuge, je fais toujours de la rénovation écologique et j’encadre les activités sportives de Savoie-Coach-Sportif.

  • METEO AU REFUGE

  • RESERVATION

  • Renseignements par téléphone 06.38.04.41.27, facebook ou par mail ecorefuge@gmail.com

pixel Eco refuge / Haut Rhône Tourismepixel Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

  • RANDONNÉES

     Randonnées depuis le refuge
    Un aperçu des randonnées balisées et géolocalisées sur Google Maps ou Géoportail IGN à faire depuis et autour du refuge
    Sentiers en orange : sentiers balisés
    Sentier en bleu : balisage prévu fin 2019
    Sentier en vert : sentiers réalisés et par des particuliers
    Sentier bleu du point A au point B : Chemin reliant le parking hiver à Etranginaz au refuge.

    Deux sentiers ont été récemment balisés. L’un descend jusqu’à Seyssel et l’autre monte jusqu’à Surlyand. Le départ se situe à 500 m du refuge à côté de la Fontaine du Ladiat au hameau « Montailloux de Vent ». D’autres ne sont pas balisés mais vous pouvez vous aidez des fiches descriptives ci dessous, des cartes IGN et topos à disposition au refuge.

    La Fontaine du Ladia 

    500 m, assez plat environ 15 min. Sentier parfois étroit et envahit par les herbes.

    Juste en dessous du parking, sur votre droit vous chevauchez un petit muret en pierre. De là part un sentier communal non balisé à flan de colline qui va en direction de Montailloux de Vent (deux granges) et de la Fontaine du Ladiat. Ne pas monter ou descendre les sentiers que vous verrez en cours de route. Vous rencontrerez une ruine qui fut sauver de l’éboulement du 3 octobre 1888 suite à un orage cyclonique qui ensevelit le village de Montailloux juste au dessus. Ci vous êtes observateur on aperçoit les traces de l’éboulement dès le départ du sentier. Continuez après la ruine jusqu’à la Fontaine qui est un bassin en pierre qui sert encore pour alimenter en eau un pâturage de génisses.

    Des tritons alpestres (espèces protégés) élisent domicile dans le bac. A partir du mois d’août la source ne coule plus.

    Vous pouvez continuer jusqu’au village de Montailloux d’où on peut avoir un point de vue sur le pays de Seyssel. Et c’est le départ balisée pour la montée de Surlyand et la descente vers la cascade d’Eilloux, l’épicerie du village de Gigniez, les caves et son vignoble, Seyssel, son office de tourisme et sa gare de train.

    C’est aussi le départ pour le circuit du Golet au loup non balisé voir fiche plus loin.

    Fontaine Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Cascade d’Eilloux 

    Sentier balisé que l’on rejoint depuis Montailloux de Vent (voir Fontaine du Ladiat).

    La cascade est magnifique lorsque le débit est fort. Dès le mois d’août, le ruisseau coule en filet.

    Le sentier parcours les vignobles et une pause s’impose dans une cave ou la Roussette (plus vieux et plus petit cépage AOC de France) se déguste très frais et accompagne à merveille tous vos plats de fromage.

    Chemin pittoresque « Sous la Roche » et beau point de vu sur Seyssel depuis « Volage ».

    C’est le sentier qui permet de venir au refuge depuis la gare de train.

     

    20180220 104138 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    La Dorches

    Connue principalement des pêcheurs et des naturalistes, la Dorches est une rivière qui a obtenue le label « rivière sauvage ».

    https://www.rivieres-sauvages.fr/la-dorches/

    Elle est accessible au niveau du village de la Dorches et au dessus du village d’Orbagnoux. Il n’y a pas de sentier balisé, mais avec google map ou géoportail vous pouvez assez facilement rejoindre ces deux lieux si vous êtes bon marcheur. Idéal pendant les fortes chaleurs.

    Aussi, il existe une mine à Orbagnoux qui exploite le calcaire bitumineux pour ensuite être transformé en agent actif utilisé dans l’industrie pharmaceutique et vétérinaire dans les soins dermatologiques et orthopédiques. L’accès est privé.

    http://www.ain-naturalistes.fr/spip.php?article344

    http://www.ain.gouv.fr/IMG/pdf/dossier_de_demande_de_prolongation_concession_d_orbagnoux_dec_2016-partie_1.pdf

    20150903 113824 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Le Golet au loup 

    Le loup disparu depuis les année 50, a fait sa réapparition dans le secteur. D’après les experts, ce serait un loup venu d’Italie.

    Le lieux dit « Golet au loup » a certainement été baptisé à cause de la présence de l’animal au siècle dernier. Il est facile d’imaginer le loup entrain d’hurler et de faire peur à la population tellement ce gollet garde un côté mystérieux.

    Le gollet au loup servit de passage entre Seyssel et le Valromey pour les contrebandiers du sel. Les faux-sauniers venaient des dépôts aux bords du Rhône et passaient avec leurs mulets par le gollet pour rejoindre discrètement le Valromey et ensuite fournir les marchands de Trévoux et de la Principauté des Dombes.

    Le sentier n’est pas balisé, mais vous pouvez utilisez cette fiche ci dessous éditez par un client du refuge.

     

    Pour ceux qui aiment les rapaces, le périmètre d’un arrêté de biotopes des oiseaux rupestres. Il concerne le Circaète Jean le blanc. Mais le milieu est propice aussi pour l’Autour des Palombes, l’Aigle Royale, le Hibou Grand Duc, , le Grand Corbeau, le Faucon Pèlerin, le Milan Noir, le Milan Royal, le Bondré Apivore,l’Hirondelle des Rochers, le Martinet à ventre blanc, le Tichodrome échelette. A vos jumelles !

    Arrêté de biotope Gollet au loup Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Grand Colombier 27 oct 2015 golet au Loup Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

     

     

    Montée de Surlyand depuis le refuge

    Surlyand est un plateau nordique enneigé de décembre à mars. En avril et mai, les fleurs se succèdent, crocus, jonquilles, narcisses. Ses alpages sont pâturés de juin à octobre par des centaines de génisses. Et malgré la chasse le jeudi, le samedi et le dimanche, l’automne est la période idéale pour randonner, profiter des couleurs et des champignons.

    La Croix de Famban à 1316 m un des points culminants avec son panorama sur les Alpes est un bel objectif pour cette randonnée.

    La première partie ce déroule en forêt sur un large chemin sans aucune difficulté si ce n’est le dénivelé.

    Le parcours ci dessous édité par un client du refuge pourra vous aider pour une variante si vous souhaitez sortir du sentier balisé qui part de Montailloux de vent jusqu’à l’Auberge de Surlyand.

    Boucle au sommet facile, mais descente réservée aux personnes un peu expérimentée. Sinon redescendre par le chemin balisé.

    Vous pouvez aussi y accéder en voiture en passant par le village de Gigniez (12 km) et partir vous balader et randonner ensuite.

    20160324 110452 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme
    Cascade du Pain de Sucre
    Une belle cascade que je vous conseille de rejoindre en VTT.
    Ci dessous un parcours qui fait en plus une boucle autour du Rhône en passant par Seyssel et sa base de loisirs (point de départ du circuit) où il est possible de louer des VTT ou vélo électrique.

    https://mhikes.com/p/france/ain/vtc/randonnee-vae-de-la-cascade-du-pain-de-sucre.html

    Il est possible d’y aller en voiture. Parking à 100 m de la cascade. Il existe aussi un sentier balisé qui fait une boucle jusqu’à Challonges et permet de découvrir les berges sauvages du Haut Rhône.

    http://www.randocops.com/2017/06/le-pain-de-sucre-de-surjoux.html

    Pain de sucre e1466070755293 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    L’Ecorche Boeuf

    L’écorche Boeuf est une curiosité géologique à voir.

    Le parcours s’adresse à de bons randonneurs. Il a été réalisé depuis le col de Richemont (haut lieu de la résistance pendant la seconde guerre mondiale) qu’il faut rejoindre en voiture.

    Sinon vous pouvez le commencer depuis le village de Chanay à 5 km du refuge ou encore mieux à pied depuis le refuge. Rajoutez 1 h de marche aller, 1 h retour.

    https://www.altituderando.com/L-ecorche-Boeuf

    Grand Colombier 27 oct 2015 Lécorche boeuf2 Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Le Grand Colombier

    Le sommet du coin à 1534 m. Connu par les cyclistes (passage du tour de France), il est accessible en voiture (100 m du col du Grand Colombier).

    Depuis le refuge c’est un peu long, mais depuis Surlyand ou le Col de la Biche c’est une belle randonnée.

    Ci dessous une randonnée en boucle pour découvrir le massif qui ne se limite pas au sommet.

    https://ignrando.fr/fr/parcours/fiche/details/id/476340

  • LES MEILLEURS RESTAURANTS et PRODUITS DU TERROIR

    Les artisans à deux pas du refuge

    Épicerie, pain, traiteur, fromages, tabac, journaux, service poste, … au village de Corbonod à 3 km. Du Mardi au Dimanche de 06:00 à 20:00.
    Marché avec produits savoyards le samedi et lundi matin et tous services/commerces/supermarché carrefour/essence à la bourgade de Seyssel sur Rhône à 5km.
    Bons restaurants savoyards aux alentours.

    Boulangerie

    Bourgeois 1 quai Charles de Gaulle 01420 Seyssel 04 50 59 05 01

    Patisserie

    Gorce 6 place de l’Orme 74910 Seyssel 04 50 59 21 52

    Boucherie, Charcuterie, traiteur

    Miles et une saveurs  15 Grande rue 74910 Seyssel 04 50 48 24 49 tl matins sauf mercredi.

    Chocolaterie

    www.lachocolaterieduhameau.fr/

    Les meilleurs restaurants

    Seyssel sur Rhône à 5 km

    La pêcherie (Accueil paysan, table d’hôte, un pêcheur professionnel passionné, bref n’oubliez pas de réserver !)

    www.seyssel-pecherie.com/

    Le restaurant tendance qui plait beaucoup.

    www.lebouchonduptitpont.fr/

    Au fil de l’eau (La terrasse est agréable et originale)

    www.restaurantseyssel.fr/

    Frangy à 16 km

    La cave de la ferme (Le nom en dit long, allez y les yeux fermés pour un bon repas savoyard)

    www.suivezletrefle.com/auberge/la-cave-de-la-ferme/

    Saint Germains sur Rhône à 19 km

    Le Saint Germinois (Un bon restaurant classique)

    www.lesaintgerminois.fr/

    Chindrieux à 20 km

    Ô lac (La vue est splendide sur le lac). A éviter en été à cause du monde. 

    www.complexe-olac.fr/

    La plage (Il devrait s’appeler « Le resto du petit port »). Pensez à réserver.

    barrestaurantdelaplage-leportdechatillon.fr/

    Chanaz et le Canal de Savière à 20 km

    L’auberge de Portout (La guinguette au bord du canal est charmante)

    www.aubergedeportout.fr/

    L’auberge de Savière (Tables au bord du canal)

    www.savieres.com/

    Col de la Chambote à 26 km

    Le Belvédère (Comme son nom l’indique le belvédère est top)

    www.belvedere-la-chambotte.com/

    Vaux dans l’Albanais à 27 km

    Par Monts et par Vaux  (Un gastro à la campagne)

    www.restaurant-vaulx.com/

    Jongieux à 30 km

    Les Morainières  (Un autre gastro au milieu des vignes)

    www.les-morainieres.com/

     Les produits du terroir
     Vous trouverez tous ses produits sur les marchés ou dans les supermarchés, mais il est parfois sympa de l’achetez directement chez le producteur.

    La sélection n’est qu’une base pour vous donner des idées. Tous les producteurs sur les sites des offices du tourisme de la région.

    Les vins

    Au pied du refuge près de la cascade d’Eilloux. La cave date du XII. La roussette altesse et la molette de Seyssel sont à l’honneur.

    www.vinsmollex.fr/domaine.html

    Le seul producteur du Royal Seyssel, vin pétillant.

    www.cave-seyssel.com/

    Les autres viticulteurs.

    https://www.corbonod.fr/producteurs-de-vins-de-seyssel/

    La roussette de Frangy.

    www.office-tourisme-frangy.com/Ot2012/lupin.htm

    Terroir de vins rouge, le Chautagne est assez réussit. La cave coopérative est ludique.

    www.cave-de-chautagne.com/

    Au cœur du Bugey, un vignoble encore secret.

    www.maison-angelot.fr/

    Un château et un autre terroir, celui de Jongieux. Vin bio.

    www.chateaudelucey.com/

    Les fromages

    Comté à 7 km du refuge

    Fromagerie Gojon  358 Chemin de Volland 74910 Challonges Tel. : 04 50 59 04 33 sur rdv.

    Reblochon de Savoie, Abondance, Tome des Bauges, Tomme de Savoie, Emmental de Savoie, Gruyère, Raclette de Savoie, Beaufort.

    www.fruitieres-chabert.com/pays-de-savoie/fruitieres.php

    Bleu de Gex

    www.fromagerie-abbaye.fr/

    Chèvre en Bio.

    Bergère de Munet (Gaec de la Plantaz) Munet 01260 Virieu le Petit  Tel. : 06 77 77 68 81 ou 06 77 45 19 35 sur rdv.

    Brebis en Bio.

    Gaec  Les Délices du Berger Route de Chez Galland 74270 Marlioz  Tel. : 04 50 60 45 43 ou 06 70 03 63 54 sur rdv.

    Jus de fruit et confitures bio issus de fruits du terroir

    Thomas le prince à 17 km du refuge.

    www.thomasleprince.fr/

    Huile de noix, noisette

    www.moulindechanaz.com/

    Points de vente direct par les producteurs fermiers

    Le tram paysan à 21 km du refuge.

    www.trampaysan.com/

    Bugey Côté Ferme à 31 km du refuge.

    www.bugeycotefermes.fr/

     Artisanat

    Bien être au refuge sur réservation

    https://lavalangedesensations.fr/

  • LOCALISATION

    Localisation refuge Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Situation :
    Massif de montagne du Grand Colombier et région touristique du Haut Rhône https://www.hautrhone-tourisme.fr/

    et « Entre 3 lacs » (lac Léman, lac d’Annecy et lac du Bourget)

    Accès voiture :
    – A 5 km de Seyssel petite ville pittoresque sur les bords du Rhône
    – A 18 km de l’A40 (Autoroute Blanche) qui arrive de Paris
    – A 20 km du lac d’Aix les Bains
    – A 40 km lac d’Annecy
    – A 50 km lac de Genève
    – A 128 km de Lyon
    Il faut emprunter 1 km de chemin communale gravillonné accessible en voiture type 307 Peugeot.
    Il est non déneigé en hiver. Emplacement parking hiver signalé.

     

    Accès en train :
    TER depuis Lyon ou Genève jusqu’à Seyssel.
    1h30 a effectuer à pied sur des chemins aux milieu des vignes et des sentiers en forêt jusqu’au refuge.

  • CARTE TOURISTIQUE Lac Léman – Lac d’Annecy – Lac du Bourget

    Entre trois lacs Eco refuge / Haut Rhône Tourisme

    Cliquez sur le lien  carte_entre_3_lacs

  •  

     

     

     

     

    WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien